> Découvrir la région
> Activités

Le village d’Issel

fete medievale

Depuis 2012, le village d’Issel revit à l’époque médiévale chaque dimanche de la Pentecôte. Villageois et visiteurs se pressent devant les stands des artisans, et assistent aux spectacles et animations dans les rues, pour retrouver l’ambiance de la fin du 13ème siècle, date à laquelle remontent les premières mentions du village dans les textes historiques.

Issel est un bourg typique des circulades, villages édifiés suivant un plan circulaire dont les rues forment des cercles concentriques successifs autour d’une église ou d’un chateau.

plan issel 1787

une cassole

A partir du 16ème siècle, Issel est devenu un grand centre potier, grâce à la qualité des argiles que l’on trouve sur la commune. C’est ici qu’est née la cassole, poterie traditionnelle dans laquelle mijote le cassoulet dans le four. Le dernier potier a fermé son atelier dans les années 1930. Les cassoles sont aujourd’hui encore fabriquées par la poterie Not (au Mas saintes Puelles, près de Castelnaudary), et le matériau provient en partie d’une petite carrière située sur la commune d’Issel.

Alors dénommé «Castronovo de exilio» (château neuf d’Issel), la communauté villageoise était composée de quelques maisons regroupées autour d’un château, situé sur l’actuelle place centrale du village (place de l’Hort).
Après la destruction du château, sans doute pendant les guerres de religion à la fin du 16ème siècle, le village s’agrandit et une nouvelle enceinte est construite, avec deux portes d’accès: une à l’ouest, la porte d’Aval (ou «portal del Cers»), et l’autre à l’ouest, le «Portal Mauri», où s’ouvrait un pont levis sur les fossés qui entouraient les remparts.

porte d'Aval

Aujourd’hui, il ne reste que la Porte d’Aval, étroit passage en ogive, où subsistent les encorbellements des machicoulis. Appuyé sur le vieux mur des remparts, l’ancien corps de garde et en contrebas le dernier fragment des douves, sont les seuls témoins visibles de cette époque.

eglise d'issel

L’église, récemment restaurée, a été construite à partir du 16ème siècle, en partie sur l’ancien mur de l’enceinte du 13ème.